CAPDEVERT Augustin, Marie

Par Jean-Jacques Doré

Né le 12 août 1892 au Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 7 juin 1963 à Saint-Romain-de-Colbosc (Seine-Maritime) ; cordier puis marin ; secrétaire adjoint du syndicat CGT des Marins du Havre de 1922 à 1924.

Fils d’un marin, lui même inscrit maritime n° 7149 au Havre, Augustin Capdevert servit dans "la Royale" à partir d’août 1912. Démobilisé le 16 août 1919, il fut engagé peu après comme matelot du port autonome.

En janvier 1922, il fut élu secrétaire adjoint permanent (appointé à 700 frs. par mois) du bureau du syndicat CGT des Marins du Havre qui comprenait en outre François Montagne (secrétaire), Émile Mordellès (2e secrétaire adjoint), Gustave Dufeil puis Alexis Le Luron (trésoriers). L’organisation qui comptait plus de 1 500 adhérents dut subir le choc de la scission et la création d’un syndicat unitaire (CGTU) le 18 mai 1922 dont Henri Julie prit la direction en juillet.

Très actif lors des manifestations contre l’application du décret Rio, il fut réélu en 1923 secrétaire adjoint de l’organisation dirigée dès lors par Joseph Le Gonidec.

Rayé de l’inscription maritime le 28 mai 1924, Augustin Capdevert continua à vivre au Havre où il se maria deux fois, le 26 juillet 1918 avec Marie Gourvil puis le 18 avril 1941 avec Louise Feugueray. Il habitait 6 rue Amédée Cazavan en 1932.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239752, notice CAPDEVERT Augustin, Marie par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 3 avril 2021, dernière modification le 3 avril 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime 2 Z 182, Sûreté générale rapports mensuels des commissaires spéciaux (non classés), État civil, Registre matricule militaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément