BOUTIER François

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 6 septembre 1881 à Saint-Romain (Charente), massacré le 26 août 1944 à Marcei (Orne) ; cheminot ; victime civile.

François Boutier entra au chemin de fer en septembre 1906 comme forgeron et devint visiteur en 1909 puis chef visiteur en 1926. Il termina sa carrière comme contremaître adjoint au service Matériel et traction avant de prendre sa retraite en décembre 1934. Il était domicilié au lieu-dit les Crières, à Marcei, aujourd’hui Boischampré (Orne).
Il fut mortellement blessé dans son champ le 26 août 1944 par une grenade allemande.
Il ne semble pas être inscrit sur un monument.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239767, notice BOUTIER François par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 3 avril 2021, dernière modification le 3 avril 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Notice sans auteur dans Cheminots victimes de la répression Mémorial 1940-1945, sous la direction de Thomas Fontaine, Perrin/SNCF, Paris, 2017, page 1602.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément