CHAMPOMMIER Émile, André

Par Eric Panthou

Né le 12 février 1922 à Sorbier (Allier), mort le 16 août 1944 à Chambilly (Saône-et-Loire) ; cultivateur ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur.

Fils de Claude, né le 3 février 1886 à Trézelles (Allier), cultivateur, et de Anna Nesson, née le 25 février 1895 à Varennes-sur-Tèche (Allier), sans profession, Émile Champommier était célibataire et habitait Cindré (Allier) où il était cultivateur. Il rejoignit la Résistance au sein du Maquis des Bois Noirs à Lavoine (Allier).

Il a été tué le 16 août 1944 rue Neuve à Chambilly (Saône-et-Loire). On ignore les circonstances de ce décès survenu à quelques dizaines de kilomètres du maquis des Bois Noirs.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239789, notice CHAMPOMMIER Émile, André par Eric Panthou, version mise en ligne le 4 avril 2021, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 41601, dossier victime de guerre pour Émile Champommier (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 118577, dossier résistant pour Émile Champommier (nc). — Mémorialgenweb. — Généanet. — État-civil Chambilly et Sorbiers.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément