DEGOULANGE Roger

Par Eric Panthou

Né le 11 février 1924 au Mayet-de-Montagne (Allier), mort au combat le 3 septembre 1944 à Uzay-le-Venon (Cher) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur.

Fils de Claude et de Marie Mallot, Roger Degoulange rejoignit la Résistance à une date qu’on ignore.
Il fut tué avec 8 de ses camarades le 3 septembre 1944 à Uzay-le-Venon (Cher)
Faisait-il partie comme le jeune Théophile Nore, mort dans les mêmes conditions, de la 2 éme compagnie de la 33 éme 1/2 brigade des Forces Françaises Intérieures commandée par le lieutenant JULLIEN , stationnée à Uzay ?

Son nom figure sur la stèle érigée en mémoire des 9 victimes à Uzay-le-Venon. Il figure également sur le monument aux Morts au Mayet-de-Montagne.
Une rue porte son nom dans cette commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239797, notice DEGOULANGE Roger par Eric Panthou, version mise en ligne le 6 avril 2021, dernière modification le 12 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 114467, dossier victime de guerre pour Roger Degoulange (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 165508, dossier résistant pour Roger Degoulange (nc). — Mémorialgenweb. — État-civil Uzay-le-Venon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément