MALLET René reconnu par DREGNAUD

Par Eric Panthou

Né le 14 avril 1925 à Saint-Just-près-Brioude (Haute-Loire), mort des suites d’un bombardement le 18 août 1944 à Brive-la-Gaillarde (Corrèze) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI), Membre de l’Armée Secrète (AS).

René Mallet est le fils de Francine Marie Mallet, née le 26 juin 1910 à Saint-Just-près-Brioude (Haute-Loire), ménagère habitant Troupenas, commune de Saint-Just-près-Brioude. Il a été reconnu par Albert Pierre Dregnaud le 4 mai 1929.

René Dregnaud était célibataire quand il rejoignit la Résistance au sein de l’Armée Secrète (AS) puis des Mouvements unis de la Résistance (MUR).

Il fut tué lors d’une attaque aérienne allemande à Brive-la-Gaillarde le 18 août 1944. Il mourut avenue du Docteur Verlac, à l’hôpital de Brive-la-Gaillarde.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Il fut inhumé à la Nécropole nationale Chasseneuil-sur-Bonnieure (Charente)

Son nom figure à Brive sur la stèle commémorative 1939-1945 du cimetière, sur la plaque commémorative A.S.M.U.R. -où il est orthographié Diregnaud- et sur le Monument Commémoratif 1939-1945. Dans les deux cas, c’est le nom de Dregnaud et le prénom Jacques qui sont retenus.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239812, notice MALLET René reconnu par DREGNAUD par Eric Panthou, version mise en ligne le 5 avril 2021, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 172719, dossier victime de guerre pour Jacques Dregnaud (nc). — Mémorialgenweb. — État-civil Brive-la-Gaillarde.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément