NEEFS Henri.

Par Jean Neuville. Notice complétée par Jean Puissant

Né à Anvers (Antwerpen, pr. et arr. Anvers) en 1856. Typographe, membre de l’Association libre des compositeurs et imprimeurs typographes de Bruxelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale), militant socialiste, fondateur du Parti ouvrier belge, cofondateur du journal Le Peuple, dirigeant coopératif.

Henri Neefs, typographe, qui habite comme nombre de ses confrères au centre de Bruxelles, principal centre typographique du pays, s’affiche dès septembre 1884 en signant le Manifeste républicain. Il est membre de la Ligue en Avant pour le Suffrage universel, qui réunit les typographes qui adhèrent au Parti ouvrier belge (POB) – l’Association libre des compositeurs et imprimeurs typographes de Bruxelles reste neutre sur les questions politiques pour maintenir son unité.

Henri Neefs adhère également à l’Avant-garde républicaine. Fondateur du POB, il participe à la création du quotidien Le Peuple en décembre 1885. Avec son collègue, J. Vanderlinden, il fournit le matériel de composition nécessaire à la réalisation des premiers numéros. Il est un des cinq premiers typographes du journal. Il est nommé commissaire de la coopérative Le Peuple, créée le 1er mars 1886 pour assurer la publication du quotidien du même nom dont le premier numéro avait paru le 12 décembre 1885. Cette coopérative, dont le capital avait fondu entièrement, est remplacée par la coopérative La Presse socialiste, constituée le 10 janvier 1892.

Vers 1907, Henri Neefs serait devenu imprimeur indépendant.

Un Henri Neefs est dans les années 1880 dirigeant de l’Association libre des compositeurs et imprimeurs typographes de Bruxelles.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239817, notice NEEFS Henri. par Jean Neuville. Notice complétée par Jean Puissant, version mise en ligne le 5 avril 2021, dernière modification le 5 avril 2021.

Par Jean Neuville. Notice complétée par Jean Puissant

SOURCE : BERTRAND L., Histoire de la coopération en Belgique. Les hommes - Les idées - Les faits, vol. 2, Bruxelles, 1903, p. 638.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément