TRIBOULET Louis

Par Jean-Noël Dutheil

Né le 16 avril 1895 à Montluçon (Allier) ; mouleur en fonte aux Hauts-Fourneaux (Montluçon) ; militant unitaire des métaux.

Fils d’un chaudronnier, Louis Triboulet épousa Marie-Louise Vallière, une ouvrière de Dunlop, le 29 avril 1920, à Montluçon.
Ancien combattant de la Première guerre mondiale, caporal le 1er juin 1917, disparu au combat de Kemmel, prisonnier de guerre le 25 avril 1918.
Il habita 4 rue de la Paix, puis rue Verneuil (quartier Montcourtais). Il adhéra à l’Union Centrale des Travailleurs Métallurgistes (UCTM), en août 1922, syndicat adhérent à la CGTU. Il succéda à Louis Vénuat en tant que secrétaire général de l’UCTM en janvier 1924 et démissionna en avril tout en restant adhérent jusqu’en 1926.
Il devint vulcanisateur à la société Dunlop, chef d’équipe, en 1931.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239876, notice TRIBOULET Louis par Jean-Noël Dutheil, version mise en ligne le 7 avril 2021, dernière modification le 7 avril 2021.

Par Jean-Noël Dutheil

SOURCES : Arch. Dép. Allier, 1M267 1R896. — Arch. IHS-CGT de l’Allier registre des adhérents de l’UCTM. — État civil ; recensement de population Montluçon 1926, 1931.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément