RENOUX Jacques, Paul

Par Jean-Luc Marquer

Né le 15 août 1926 à Saint-Gervais (Isère), mort au combat le 23 juillet 1944 à Villard-de-Lans (Isère) ; étudiant ; résistant de l’Armée Secrète, homologué soldat des Forces françaises de l’Intérieur

Jacques, Paul Renoux était le fils de Paul, Louis et d’Yvonne Brizard, originaire de Saint-Gervais (Isère), son épouse.
Sa mère, veuve en 1934, revint s’installer en Isère, après avoir vécu à Marseille (Bouches-du-Rhône) et dans le Gard et Jacques Renoux fit une partie de sa scolarité au lycée Champollion de Grenoble (Isère).
Célibataire, il habitait 41 rue Lesdiguières à Grenoble.
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit le maquis du Vercors, secteur 8 de l’AS Isère.
Affecté à la compagnie Chabal du 6ème bataillon de chasseurs alpins, il participa aux combats autour de Vassieux (aujourd’hui Vassieux-en-Vercors, Drôme) contre les Allemands arrivés par planeurs et parachutés le 21 juillet 1944.
Le soir du 21 juillet, la compagnie Chabal fut chargée de défendre le secteur de Valchevrière, un hameau abandonné de la commune de Villard-de-Lans (Isère), afin d’empêcher la jonction entre les troupes allemandes qui occupaient le nord du massif et celles qui avaient pris pied en son centre. Le belvédère de Valchevrière fut fortifié autant que possible avec les moyens disponibles.
L’après-midi du 22 juillet 1944, malgré un rapport numérique extrêmement défavorable, les premières attaques furent repoussées.
Le 23 juillet 1944 à l’aube, les Allemands attaquèrent les positions tenues par les résistants. Vers 9 heures l’avant-poste fut submergé, puis l’ennemi ayant pris place sur un sommet dominant le belvédère, la situation devint intenable.
C’est au cours de ce combat que Jacques Renoux trouva la mort, frappé par un tir en pleine poitrine.
Il eut le temps, avant de mourir, de dire à son camarade Louis de Crécy, alias Renard : « Tu diras à maman que je suis mort pour la France. »
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, soldat des Forces françaises de l’Intérieur.
Son nom figure sur une plaque commémorative apposée à Valchevrière, sur les monuments aux morts de Villard-de-Lans et de Saint-Gervais et sur la plaque commémorative du Lycée Champollion, à Grenoble.


Notice provisoire


Voir : Valchevrière, commune de Villard-de-Lans

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239887, notice RENOUX Jacques, Paul par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 10 avril 2021, dernière modification le 16 septembre 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 506230 (nc) ; GR 19 P 38/16 — AVCC Caen, AC 21 P 141557 (nc) — Mémoire des hommes — Mémorial GenWeb — Geneanet — Tanant Pierre, Le drame du Vercors — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément