BARRIAL Jean, Louis

Par Michel Aguettaz

Né le 10 mars 1913 à Virieu-le-Grand (Ain), abattu le 29 août 1944 à Épierre (Savoie) ; comptable ; résistant FFI.

Fils de Jean Eugène Barrial (25 ans), cheminot employé du PLM et de son épouse Marie Claudia Caba (22 ans), Jean Barrial s’était marié le 22 novembre 1937 à Roanne avec Valérie Blandine Ginoux, le couple avait deux enfants. Il travaillait comme comptable à Aigueblanche (Savoie).
Il fut abattu le 29 août 1944, au lieu dit Plan-Richard, commune d’Épierre (Savoie) en Maurienne. Nous ne connaissons pas les circonstances. Tué à l’ennemi selon la fiche Mémoire des hommes.
Reconnu Mort pour la France, il a été homologué FFI.
Son nom est gravé sur le monument aux morts de Saint-Léger.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239907, notice BARRIAL Jean, Louis par Michel Aguettaz, version mise en ligne le 8 avril 2021, dernière modification le 8 avril 2021.

Par Michel Aguettaz

SOURCES : Arch. Dép. Savoie, 1382 W 231.— SHD, Vincennes, GR 16P 35051 (nc). — Mémoire des hommes.— État civil en ligne, EC 201527.— Note Annie Pennetier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément