FRASSON-GORRET Alphonse, Léon

Par Eric Panthou

Né le 14 décembre 1893 à Saint-Alban-des-Villards (Savoie), mort le 17 juillet 1944 à Fresnes (aujourd’hui Val-de-Marne) ; militaire de carrière ; résistant.

Fils de Jacques, cultivateur, et de Séraphine Quezel Ambrunaz, ménagère, Alphonse Frasson-Gorret eut 7 sœurs et 3 frères. Il se maria en 1924 avec Marie Augusta Bergue.
Militaire de carrière, adjudant au 48° bataillon du génie il est admis à l’école d’administration militaire à la session 1921-1922. Il fut promu lieutenant à l’établissement central du matériel de la radiotélégraphie militaire à Paris en 1930.
En 1944, il habitait 12 rue Emmanuel Chabrier à Chamalières (Puy-de-Dôme). Il était alors lieutenant-colonel dans les transmissions et ses parents étaient décédés.
Il est considéré sur la base Mémoire des Hommes comme déporté-interné de la résistance (DIR), membre de la Résistance intérieure française (RIF).
Il est mort le 17 juillet 1944 à Fresnes (aujourd’hui Val-de-Marne) au 53 avenue de Versailles, dans des circonstances qu’on ignore.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239954, notice FRASSON-GORRET Alphonse, Léon par Eric Panthou, version mise en ligne le 11 avril 2021, dernière modification le 30 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, GR 8 YE 18316, dossier Alphonse Frasson-Gorret des officiers supérieurs et subalternes : armée de Terre, Gendarmerie et services communs (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 187638, dossier victime de guerre pour Alphonse Frasson-Gorret nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 233941, dossier résistant pour Alphonse Frasson-Gorret -nc). — Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945. — État-civil Saint-Alban-des-Villards et Fresnes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément