DUSSART Jean

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 7 janvier 1911 à Paris (Ve arr.), exécuté sommairement le 21 août 1944 à Morsang-sur-Orge (Seine-et-Oise, Essonne) ; agent des Postes ; victime civile.

Jean Dussart était le fils de Narcisse Jean Baptiste Dussart, journalier, et d’Émilie Céline Metzger, infirmière à l’hôpital de Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais). Il avait épousé Georgette Émilienne Daunay le 12 août 1933 à Malakoff (Seine, Hauts-de-Seine) où le couple était domicilié 39 rue Hoche.

Le 21 août 1944, alors qu’il sortait vers dix-sept heures de chez ses beaux-parents, Jean Dussart a été capturé par des soldats allemands stationnés au château des Tourelles, 24 rue de Savigny à Morsang-sur-Orge. Il a été exécuté le soir même dans le parc de la propriété avec un responsable des Francs-tireurs et partisans français (FTPF), Francia Arvois [Pseudonyme dans la Résistance : Commandant Barré], et son agent de liaison, Eugène Moulinet [Pseudonyme dans la Résistance : Chauvin].

Jean Dussart a été reconnu « Mort pour la France » en juillet 1945.

À Morsang-sur-Orge, où une rue porte son nom, Jean Dussart figure sur le monument aux morts et sur la plaque commémorative 1939-1945 apposée dans le cimetière communal. Sa mémoire est aussi honorée avec celle de « Barré » et de « Chauvin » sur la stèle érigée près du lieu de leur exécution.
À Malakoff, son nom est inscrit sur un monument commémoratif.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239956, notice DUSSART Jean par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 11 avril 2021, dernière modification le 11 avril 2021.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

À Morsang-sur-Orge
À Morsang-sur-Orge
SOURCE : Site « La Libération de Paris »

SOURCES : Paul Castel, "Témoignage inédit sur les fusillés de Morsang", Mémoires vives, revue de l’IHS-CGT d’Île de France, numéro 3, septembre-octobre 2015. – Gilles Primout, site « La Libération de Paris ». – Mémorial GenWeb. – État civil, Paris,Ve arr. (acte de naissance) ; Morsang-sur-Orge (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément