GUICHERD Louis, Antonin [Pseudonyme dans la résistance : La Botte]

Par Jean-Luc Marquer

Né le 29 mai 1921 à Montalieu-Vercieu (Isère), mort dans la nuit du 2 au 3 août 1944 à La-Rivière (Isère) ; plombier-zingueur ; résistant de l’Armée Secrète homologué Forces françaises de l’Intérieur.

Louis, Antonin Guicherd était le fils de Louis et de Constance Gauthier, son épouse.
Célibataire, il habitait à Montalieu-Vercieu (Isère) où il était plombier-zingueur.
Il s’engagea dans la Résistance et gagna le massif du Vercors, secteur 8 de l’AS Isère, où il fut affecté à la 1ère compagnie du 6ème bataillon de chasseurs alpins reconstitué. Ses services sont homologués à partir du 15 juin 1943.
Il était cantonné au camp 5 (C5) installé sur le plateau du Vercors au Gros-Martel, montagne située à cheval sur les communes de Villard-de-Lans (Isère) et de Méaudre (aujourd’hui Autrans-Méaudre-en-Vercors, Isère).
Le 21 juillet 1944, l’assaut fut donné contre le Vercors par les troupes allemandes dirigées par le général Pflaum.
Après avoir participé aux combats de la Croix-Perrin, les maquisards du C5 se déplacèrent de campement en campement jusqu’à ce que le manque de vivres les incite à quitter le massif pour tenter de rejoindre L’Albenc (Isère), sur l’autre rive de la rivière Isère.
Les ponts étant gardés, il fallut traverser à la nage ou en bateau, dans la nuit du 2 au 3 août 1944.
Parmi les 14 résistants qui tentèrent de franchir l’Isère à La-Rivière (Isère) en nageant, cinq périrent dont Louis Guicherd.
Son corps fut trouvé le 15 août 1944 sur la rive de l’Isère à Rovon (Isère) et la date officielle de son décès fixée à ce jour.
Il obtint la mention "Mort pour la France" et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Il est enterré dans le caveau familial dans l’ancien cimetière communal de Montalieu-Vercieu.
Son nom figure sur le monument aux morts de Montalieu-Vercieu.


Notice provisoire


Voir : La-Rivière (Isère)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239961, notice GUICHERD Louis, Antonin [Pseudonyme dans la résistance : La Botte] par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 12 avril 2021, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 276614 (à consulter) ; GR 19 P 38/16 — AVCC Caen, AC 21 P 200345 (à consulter) — Mémoire des hommes — Mémorial Genweb — Le Pionnier du Vercors, n°86, avril 1994, p. 19 à 22

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément