COLOMBAN Pierre, Claude, Marie

Par Roland Andréani

Né le 28 août 1897 à Saint-Julien-en-Jarez (Loire), mort le 10 mai 1947 à Nice (Alpes-Maritimes) ; médecin ; résistant ; socialiste SFIO ; maire de Grasse (Alpes-Maritimes) de 1944 à 1947.

Reçu docteur en médecine à Paris en 1924 avec une thèse sur la tuberculose, Pierre Colomban était établi à Grasse lorsqu’il se maria à Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes) le 28 août 1925. Porté à la présidence du comité local de libération le 5 septembre 1944, il resta à la tête de la délégation spéciale installée le 9 décembre suivant, ce qui le qualifiait pour conduire la liste unique de la Résistance. Cette dernière enleva dès le 29 avril, 26 des 27 sièges du conseil municipal de Grasse. Après ce succès, confirmé par l’élection le 13 mai 1945 du seul candidat soumis au ballottage, il devint sans difficulté, maire le 18 mai, avec pour adjoints entre autres, le socialiste Honoré Lions qui allait lui succéder après son décès deux ans plus tard, et le communiste Jean Cumero.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239977, notice COLOMBAN Pierre, Claude, Marie par Roland Andréani, version mise en ligne le 12 avril 2021, dernière modification le 12 avril 2021.

Par Roland Andréani

SOURCES : Arch. Dép. Loire, état civil. — Arch. Dép. Alpes-Maritimes, état civil. — Combat, 1er mai 1945 p. 2, 15 mai 1945 p. 2 (BNF, Gallica). — Julie Revelant, Grasse de 1939 à 1945, maîtrise, histoire, Nice, 2001.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément