SIRVEN Julien, Élie

Par Jean-Luc Marquer

Né le 13 novembre 1922 à Fontans (Lozère), disparu le 29 juillet 1944 à Rovon (Isère) ; sans profession connue ; résistant de l’Armée Secrète homologué Forces françaises de l’Intérieur

Tombe 2, Nécropole nationale de Saint-Nizier-du-Moucherotte (Isère), lieu de mémoire
Tombe 2, Nécropole nationale de Saint-Nizier-du-Moucherotte (Isère), lieu de mémoire
Photo : Thierry Pinel, Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

Julien, Élie Sirven était le fils de Jules, Marius, gendarme, et de Maria, Anna, Rosa Rieutort, son épouse, originaire de Fontans (Lozère) où elle vint accoucher. À sa naissance, la famille habitait à Meyrueis (Lozère), elle s’installa à Grenoble (Isère) en 1929.
Élie Sirven s’engagea dans la Résistance et rejoignit le maquis du Vercors, secteur 8 de l’AS-Isère, où il fut intégré comme chasseur dans l’un des bataillons de chasseurs alpins reconstitués.
Le 21 juillet 1944, la 157e division de réserve commandée par le général Karl Pflaum lança l’assaut final contre le Vercors. Le 23 juillet, la Résistance n’étant plus possible, l’ordre de dispersion fut donné par le chef militaire du Vercors François Huet.
Élie Sirven fut porté disparu le 29 juillet 1944 à Rovon (Isère) sans que l’on sache exactement s’il mourut en tentant de traverser l’Isère à la nage ou s’il fut tué et son corps jeté dans la rivière.
Il obtint la mention "Mort pour la France" et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
La tombe/cénotaphe 2 de la nécropole nationale de Saint-Nizier-du-Moucherotte (Isère) porte son nom, orthographié Serven.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239999, notice SIRVEN Julien, Élie par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 24 avril 2021, dernière modification le 24 avril 2021.

Par Jean-Luc Marquer

Tombe 2, Nécropole nationale de Saint-Nizier-du-Moucherotte (Isère), lieu de mémoire
Tombe 2, Nécropole nationale de Saint-Nizier-du-Moucherotte (Isère), lieu de mémoire
Photo : Thierry Pinel, Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 550880 (à consulter) ; GR 19 P 38/16 — AVCC Caen, AC 21 P 152359 (à consulter) — Arch. Dép. Tarn, Registres matricules militaires, 1 R2_153/658 — Mémoire des hommes — Geneanet — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément