CHAMARD Raymonde

Par Jacques Girault

Institutrice en Charente ; militante du SNI.

Raymonde Chamard, institutrice chargée de l’enseignement ménager agricole dans le cours complémentaire de Châteauneuf, qui habitait 196 rue de Montmoreau à Angoulême, fut élue au conseil syndical de la section départementale du Syndicat national des instituteurs au début de l’année 1957. Peu assidue aux réunions au début, à l’assemblée générale du 3 juillet 1958, elle accepta d’assurer la permanence de la section pendant les vacances d’été. Déléguée à la réunion du conseil national extraordinaire du SNI, lors de la réunion du conseil syndical, du 10 septembre, elle rendit compte de la position du secrétaire général sur le contenu du texte constitutionnel et répéta ce rapport lors de l’assemblée générale extraordinaire du 24 septembre. La position nationale du vote négatif fut approuvée par la quasi unanimité des 180 présents (moins 3 voix et 4 abstentions). Elle devint membre du bureau et secrétaire adjointe, chargée des relations avec les organisations politiques de Charente lors de la réunion du conseil syndical du 24 septembre. Elle fut souvent secrétaire de réunions du conseil par la suite. En 1959, elle prit part aux réflexions de la commission pédagogique. Pour le Premier Mai 1959, elle fut déléguée pour organiser l’action avec la CGT et la CFTC. Le 4 février 1960, elle fit partie, avec un collègue, de la délégation syndicale pour les journées nationales de l’enseignement agricole les 4 et 5 mars. Lors des élections du conseil syndical en 1960, elle signa la déclaration des candidats de la majorité actuelle du SNI.

Candidate et non élue à la Commission administrative paritaire en janvier 1961, elle fut à nouveau candidate en 1965.

Souvent déléguée de la section aux réunions des instances nationales du SNI en 1961 et 1962, elle apparaissait dans les discussions des instances départementales du SNI comme une des militantes résolue à défendre la majorité nationale. Elle figurait en 14eme position en décembre 1961 sur la « Liste pour un syndicalisme indépendant, réaliste et constructif » lors de l’élection du bureau national du SNI.

Toujours membre du bureau syndical, responsable du bulletin syndical L’Action syndicale, à partir du 28 juin 1962, elle était membre des commissions des affaires administratives, corporatives, laïques et toujours responsable de la commission de l’enseignement agricole et ménager. Le 28 septembre 1963, lors des élections du conseil syndical, réélue en dernière position de la liste majoritaire, elle retrouva les diverses commissions et conserva la responsabilité du bulletin syndical pendant quelques années.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240022, notice CHAMARD Raymonde par Jacques Girault, version mise en ligne le 14 avril 2021, dernière modification le 14 avril 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives de la section syndicale de Charente.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément