ROLLAND Joseph

Par Mauricette Laprie

Né le 28 janvier 1870 à Bordeaux (Gironde), mort le 8 mai 1935 au Bouscat (Gironde) ; mécanicien ; anarchiste de Bordeaux.

Fils de Alexandre Rolland, chauffeur et de Jeanne Lagourdette, sans profession, Joseph Rolland se maria à Cette (Hérault) le 12 septembre 1910 avec Joséphine Marie Ousset née le 22 juillet 1862 à Ferrère (Hautes Pyrénées), veuf il se remaria au Bouscat (Gironde) le 6 septembre 1930 avec Marguerite Gaudy.

Figurant sur la liste des anarchistes militants de Bordeaux de 1895, Joseph Rolland fit partie de la bande de bacalan, bande de cambrioleurs qui sévissait dans le quartier des Chartrons à Bordeaux en 1897 et 1898 et dont les deux frères Demons étaient les initiateurs. Il fut condamné par la Cour d’assises de la Gironde à l’audience du 5 août 1898, à un an de prison pour des vols commis dans la nuit du 4 au 5 mars 1898 dans les magasins de M. Lopez, marchand drapier, 82 cours Victor Hugo, dans la nuit du 20 au 21 mars au domicile de M. Plazenet rue Poyenne et dans la nuit du 10 au 11 avril chez M. Vignaud place Saint Martial, avec Edmond Lapeyre et sa maîtresse Jeanne Villeneuve condamné eux aussi à un an de prison. La presse faisait les gros titres avec « les cambrioleurs anarchistes ».

Le 14 décembre 1899, il fut condamné à cinq ans de prison par la cour d’assises de la Gironde pour un vol commis le 2 juillet 1899, 79 cours Saint Louis à Bordeaux, dans les appartements de M. Dufay, négociant, propriétaire du buffet de la gare du Médoc.

Dans la nuit du 23 au 24 septembre 1906, la maison où il habitait à Bègles fut incendiée alors qu’il était absent. Il fut accusé « d’incendie volontaire d’une maison habitée », condamné par la cour d’assises de la Gironde par contumace le 16 novembre 1908 à la peine de mort, il s’enfuit et partit pour Bruxelles, puis New York. Il rentra en France en 1909 et résida à Cette (Hérault) sous le nom de Rivière. Découvert, arrêté au début de l’année 1910, il passa en jugement à l’audience du mardi 2 août 1910 de la cour d’assises de la Gironde, il fut acquitté sous les applaudissements de l’assistance.

Ses obsèques religieuses se déroulèrent le vendredi 10 mai 1935 en l’église Saint-Joseph du Bouscat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240029, notice ROLLAND Joseph par Mauricette Laprie, version mise en ligne le 14 avril 2021, dernière modification le 14 avril 2021.

Par Mauricette Laprie

SOURCES : Arch. Dép. Gironde, 1M508, 1R1055. — La Petite Gironde, 6 août 1898, 3 août 1910. — État civil de Bordeaux (Gironde), de Sète (Hérault).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément