CHARNIER Henri, Louis, Ernest

Par Jacques Girault

Né le 11 juillet 1905 à Paris (XVIe arr.), mort le 22 janvier 1981 à Paris (XVe) ; professeur ; résistant ; militant de la pédagogie.

Fils d’un typographe, Henri Charnier, titulaire du brevet supérieur, instituteur à Villeneuve-Saint-Georges (Seine/Val de Marne), se maria en avril 1927 au Château d’Oléron (Charente-Inférieure) avec une institutrice. Le couple eut deux enfants.

Inscrit à la Sorbonne, licencié ès Lettres (option géographie), titulaire du diplôme d’études supérieures en 1938, il avait obtenu le certificat d’aptitude au professorat des écoles normales et des écoles primaires supérieures en 1937. Professeur au collège Lavoisier en 1939, il continuait à résider à Villeneuve-Saint-Georges où son épouse enseignait.

Mobilisé comme lieutenant, prisonnier, il participa à la résistance en captivité et fut détenu au camp spécial de Lubeck (oflag XC) de juillet 1942 à la fin de la guerre.

Revenu en France, Henri Charnier retrouva son poste au collège en 1947 après avoir effectué un enseignement de courte durée à Orléans (Loiret) et à l’École normale d’instituteurs de Versailles (Seine-et-Oise) en 1947. Il enseignait surtout la géographie et collaborait à la partie pédagogique de L’École libératrice, périodique du Syndicat national des instituteurs. Par exemple, il présenta en mai 1948 l’ouvrage de Pierre Gourou, Les pays tropicaux.

Charnier suivit la scolarité de la section des inspecteurs primaires de l’École normale supérieure de Saint-Cloud en 1947 mais n’occupa un emploi d’inspecteur. Il se spécialisa dans les méthodes actives et dans les enquêtes sur l’enseignement.

A partir de 1959, il habitait au Kremlin-Bicêtre (Seine/Val-de-Marne) et prit sa retraite en 1970.

Depuis novembre 1945, Henri Charnier avait été adopté par la belle-sœur de sa mère et, selon l’état civil, devait s’appeler « Charnier-Faure ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240058, notice CHARNIER Henri, Louis, Ernest par Jacques Girault, version mise en ligne le 15 avril 2021, dernière modification le 15 avril 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., AJ/16/8936. — Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément