FORLIN Angelo

Par Antonio Bechelloni, Jean-Luc Marquer

Né le 11 mars 1922 à Lamon (Belluno, Italie), mort en service commandé le 25 juillet 1944 à Susville (Isère) ; employé de mine ; résistant F.T.P.F., homologué Forces françaises de l’Intérieur.

Tombe d’Angelo FORLIN
Tombe d’Angelo FORLIN
Photo : Éric Bois, Souvenir Français

Angelo Forlin était le fils de Jean-Baptiste et d’Anne-Marie Cecconello, son épouse. Les quatre premiers enfants du couple naquirent en Allemagne. Les deux suivants virent le jour en Italie, et les deux derniers à La Mure (Isère) en 1924 et et 1928, ce qui permet de dater leur installation en France entre 1922 et 1924. Toute la famille obtint la nationalité française par décrets du 3 juillet 1929, parus au journal officiel du 14 juillet 1929.
Il était célibataire, domicilié 4, rue Murette à La Mure (Isère), employé aux mines de La Mure jusqu’à son départ au maquis.
Comme son frère Louis-Jean, alias Maurice Faure, il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du 1er ou du 10ème Bataillon de FTPF de l’Isère, qui intervenaient dans le secteur 5 de l’AS Isère.
Pendant les trois mois qui ont précédé sa mort, il prit part à de nombreux sabotages de lignes électriques et téléphoniques dans la région de la Mure et à un combat contre les Allemands le 10 juillet 1944.
Le 25 juillet 1944, au lieu dit La Faurie, dans la commune de Susville (Isère), il se tua en tombant accidentellement d’un camion alors qu’il effectuait un transport de matériel à destination d’un camp stationné dans la région de Valbonnais (Isère).
Il fut inhumé au cimetière de La Mure.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur le Monument Commémoratif aux FFI et résistants de la Matheysine morts pour la France à La Mure, sur la plaque commémorative de la compagnie des Mines de La Mure à Susville (Isère), aujourd’hui dans le hall d’entrée du siège de la communauté de communes "La Matheysine", anciens bureaux de la compagnie.


Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240072, notice FORLIN Angelo par Antonio Bechelloni, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 24 avril 2021, dernière modification le 28 avril 2022.

Par Antonio Bechelloni, Jean-Luc Marquer

Angelo FORLIN
Angelo FORLIN
Photo : Antonio Bechelloni
Tombe d'Angelo FORLIN
Tombe d’Angelo FORLIN
Photo : Éric Bois, Souvenir Français

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 185887 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 228704 ; GR 19 P 38/9 et 38/18. — Pia Carena Leonetti, Les Italiens du maquis, Paris, Les Éditions mondiales, 1968. — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb (site visité le 24.08.2019) — JORF, Gallica.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément