NEUVILLE Maurice.

Par Renée Dresse

Agent des chemins de fer, dirigeant de la section Cheminots du Syndicat chrétien des chemins de fer, postes, télégraphes, téléphones, marine, aéronautique et radio-télévision belge-RTB (CPTTMAR) à Namur (pr. et arr. Namur).

Commis au centre régional de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) à Namur (pr. et arr. Namur), Maurice Neuville est le secrétaire adjoint du comité de la section Cheminots du Syndicat chrétien des chemins de fer, postes, télégraphes, téléphones, marine, aéronautique et radio-télévision belge-RTB (CPTTMAR) de Namur de 1949 à 1964, voire au-delà.

En 1960, Maurice Neuville reçoit la médaille de bronze de la Confédération des syndicats chrétiens (CSC) pour quinze ans d’action syndicale, et, en 1962, la médaille civique de deuxième classe et les almes de la Couronne.

Maurice Neuville est veuf en 1962.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240076, notice NEUVILLE Maurice. par Renée Dresse, version mise en ligne le 15 avril 2021, dernière modification le 15 avril 2021.

Par Renée Dresse

SOURCE : Le Bon combat, 15 février 1949, p. 4 ; 15 avril 1960, p. 4 ; 15 août 1962, p. 4, 15 décembre 1962, p. 4 ; 1er février 1964, p. 3.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément