DÉFONTAINE Gaston, Louis, Joseph

Par Philippe Pauchet

Né le 15 mars 1914 à Marquion (Pas-de-Calais), exécuté sommairement à Attert en Belgique le 1er septembre 1944 ; instituteur puis gardien de la paix ; membre de l’ORA.

Gaston Défontaine en tenue de policier

Blessé en juin 1940, Gaston Défontaine reprit son métier d’instituteur après sa démobilisation. Admis dans la police nationale en février 1942 il fut nommé commandant des gardiens de la Paix d’Amiens.
Contacté par Gaston Blanchard, il rejoignit les rangs de l’ORA. Il fut alors chargé de créer des organisations de renseignements et des groupes de combat avec des membres de la police d’Amiens. Il fut arrêté le 25 août 1944 dans l’étude de Gaston Blanchard. Tous deux furent exécutés par les Allemands sur le chemin de la déportation à Attert, près d’Arlon en Belgique, le 1er septembre 1944
Le 4 mars 1946 des funérailles officielles furent organisées en l’honneur à Amiens.
Gaston Défontaine reçut la croix de guerre avec étoile d’argent à titre posthume et la carte de combattant volontaire de la Résistance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240083, notice DÉFONTAINE Gaston, Louis, Joseph par Philippe Pauchet, version mise en ligne le 15 avril 2021, dernière modification le 5 mai 2021.

Par Philippe Pauchet

Gaston Défontaine en tenue de policier
Tombes de Blanchard et Défontaine
Arrestation de Blanchard et Défontaine.
Funérailles de Blanchard et Défontaine.

SOURCES : Daniel Pillon et Catherine Roussel, La Résistance dans la Somme, DVD Rom, Fondation de la Résistance. — SHD, Vincennes, GR 16 P 164781 (nc). — AVCC, Caen, AC 21 P 630 494.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément