FOUCART André

Par Philippe Pauchet

Né le 21 mai 1906 à Paris, exécuté le 31 août 1944 à Amiens (Somme) ; résistant FTPF.

André Foucart habitait à Corbie, (Somme), avec sa famille depuis 1913. Employé de la SCAN (Société de construction aéronavale) à Méaulte, il rejoignit les FTPF en 1943. En juillet 1944, il participa à de nombreux sabotages ferroviaires sur la ligne Amiens-Lille. Le 29 juillet 1944, il prit part à l’attaque de la gendarmerie de la gendarmerie de Corbie pour libérer un FTPF arrêté la veille.
Dénoncé, il fut arrêté avec toute sa famille le 5 août à cinq heures du matin. Lors de la fouille de son domicile la Gestapo découvrit son acte d’engagement FTPF. Incarcéré à la citadelle d’Amiens, il fut fusillé le 31 août. Son corps ne fut retrouvé qu’en juin 1945 dans le charnier de Vaux-en-Amiénois.
André Foucart était titulaire, à titre posthume, de la croix de guerre 1939-1945 et de la carte de combattant volontaire de la Résistance.
Il fut homologué comme FFI et DIR (déporté et interné de la Résistance).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240098, notice FOUCART André par Philippe Pauchet, version mise en ligne le 16 avril 2021, dernière modification le 28 mai 2021.

Par Philippe Pauchet

Cliché Daniel Pillon
Source : Histoire et tradition du Pays des coudriers, novembre 2014.

SOURCES : Arch. Dép. Somme, 79 W 119/1878. — SHD, Vincennes 16 P 22 9475.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément