LUCAIN Léonie [Née LUCAIN Eugénie, ép LABUXIERE puis LANGLOIS]

Par Marie-Cécile Bouju

Née le 15 juillet 1921 à Paris (VIIIe arr.), morte le 12 février 2015 à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), secrétaire médicale, communiste, résistante.

Fille de Émile Georges Lucain, gardien de nuit, et de Marguerite Henriette Fourret, ménagère, Eugénie Lucain, dite Léonie, avait épousée André Labuxière (1922-1943), typographe, 6 avril 1940 à Gennevilliers.
Les époux Labuxière entrèrent en résistance en septembre 1940. Au sein des Jeunesses communistes, Léonie Lucain s’occupait de propagande.
Elle fut arrêtée à son domicile à Gennevilliers le 29 décembre 1940. Elle fut incarcérée à la Petite Roquette le 1er janvier et libérée le 1er juillet 41. Par la suite, elle fut rattachée au FN. André Labuxière fut déporté le 8 juillet 1942 à Auschwitz où il disparut en février 1943.
Après la guerre, Léonie Lucain revint vivre à Gennevilliers. Elle travaillait comme secrétaire médicale. Elle se remaria le 21 juillet 1951 à Gennevilliers (Seine, Hauts-de-Seine) avec Raymond Langlois.
Elle milita à la FNDIRP.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240114, notice LUCAIN Léonie [Née LUCAIN Eugénie, ép LABUXIERE puis LANGLOIS] par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 17 avril 2021, dernière modification le 30 juillet 2022.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCE : SHD GR 16 P 379362.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable