ANDRIEUX Léon

Par Eric Panthou

Fusillé par les GMR ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP) du Puy-de-Dôme.

Selon Jean Bac, ancien chef départemental des FTP du Puy-de-Dôme, le dénommé Léon Andrieux aurait fusillé par les Groupes mobiles de réserve (GMR).

Aucun autre élément permet d’identifier cette victime qui n’a pas de dossier au service historique de la Défense ni de monument commémoratif portant son nom.

Il s’agit possiblement d’une erreur commise par Jean Bac.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240138, notice ANDRIEUX Léon par Eric Panthou, version mise en ligne le 22 avril 2021, dernière modification le 22 avril 2021.

Par Eric Panthou

Source : Jean Bac, Avec les maquisards, Aubière, impr. Drouin, 1978, p. 71.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément