ZABLOTNY Stephan

Par Daniel Grason

Né le 28 mars 1902 à Biereze (Pologne), mort à une date inconnue ; militant communiste.

Fils de Jean et de Catherine Parana, il vint en France en 1929. Il fit une demande de carte d’identité, un récépissé lui a été délivré par la Préfecture de police le 11 mars 1930. Il vécut avec son amie Catherine Mospen née le 22 novembre 1904 à Brusko en Pologne. Ils habitèrent à Meudon, puis au 79 boulevard Jean-Jaurès à Boulogne-Billancourt (Seine, Hauts-de-Seine).
Il travailla comme manœuvre spécialisé aux Établissements Filmex à Meudon, puis chez Renault à Boulogne-Billancourt depuis le 10 juillet 1929. Un rapport de police du 28 mars 1930 le signala le signala comme communiste. Il était membre de la section ukrainienne du Parti communiste, du groupe ukrainien de la CGTU, ainsi que du Secours rouge international (SRI). Il participait aux réunions de ces organisations tenaient à la Maison des syndicats rue de Cambronne à Paris (XVe arr.).
Lors de surveillances à Meudon, des policiers remarquèrent qu’il recevait à son domicile « de nombreux compatriotes », des journaux en langues russe et polonaise lui étaient adressés. Il fut donc considéré « comme un propagandiste communiste dangereux ».
Un arrêté d’expulsion du Ministère de l’Intérieur lui a été signifié le 29 avril 1930, motif « activité politique suspecte ». Il quitta le jour même son domicile et se rendit en Belgique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240162, notice ZABLOTNY Stephan par Daniel Grason, version mise en ligne le 19 avril 2021, dernière modification le 19 avril 2021.

Par Daniel Grason

SOURCE : Arch. PPo. 77 W 486-190.367.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément