MICHEL Roger, François

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 29 janvier 1925 à Fère-Champenoise (Marne), mort au combat le 28 août 1944 à Fère-Champenoise ; ouvrier agricole ; résistant FFC, CDLR-RIF.

Roger Michel
Roger Michel
SOURCE : Photo sur sépulture

Roger Michel était le fils de Charles François Michel, bonnetier, et de Clémentine Lucie Hémard, sans profession. Célibataire, il était domicilié à Fère-Champenoise (Marne) et exerçait la profession d’ouvrier agricole à Euvy (Marne).

Militant de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC), il se mit au service du réseau SOE (Special operations executive) Jean Millet/Buckmaster, puis rejoignit le groupe CDLR (Ceux de la Résistance) de Fère-Champenoise.
Le 28 août 1944 à onze heures, il a été tué au cours d’un accrochage avec des soldats allemands sur la RN4 à la sortie de Fère-Champenoise sur la route de Connantray-Vaurefroy, au lieu-dit La Ferme de la Remise.
Il est inhumé dans le cimetière de Fère-Champenoise.

Roger Michel a été reconnu « Mort pour la France ». Il a été homologué FFC au titre du réseau Jean Millet/Buckmaster et RIF au titre de CDLR. Le titre de Combattant volontaire de la Résistance (CVR) lui a été décerné.

À Fère-Champenoise, où une rue porte le nom des « martyrs de la Résistance Arvois F. - Brion J. - Michel R. » et où une stèle-calvaire a été élevée sur le lieu de son décès, Roger Michel figure sur le monument aux morts et sur la plaque érigée dans le hall de la mairie.
À Épernay, il est gravé sur la liste des « Tués au combat » du monument aux martyrs de la Résistance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240221, notice MICHEL Roger, François par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 27 avril 2021, dernière modification le 27 avril 2021.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Roger Michel
Roger Michel
SOURCE : Photo sur sépulture
À Fère-Champenoise
À Fère-Champenoise
Dans le cimetière
Dans le cimetière
La stèle-calvaire
La stèle-calvaire
Dans le hall de la mairie
Dans le hall de la mairie
Sur le monument aux morts
Sur le monument aux morts
Sur le monument aux martyrs de la Résistance</br> à Épernay
Sur le monument aux martyrs de la Résistance
à Épernay
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

Sources : AVCC, Caen, AC 21 P 99 814 (NC). – SHD, Vincennes, GR 16 P 417555 (NC). – Arch. Dép. Marne, M 4774, membres de la Résistance tués au combat ou fusillés après capture, liste dressée à la demande du ministère de l’Intérieur en octobre 1944. – ONACVG-SD 51, dossier CVR. –  L’Union (photo), 26 février 1946. – Pierre Servagnat, La Résistance et les Forces françaises de l’intérieur dans l’arrondissement d’Épernay. Souvenirs du capitaine Servagnat. Ceux de la Résistance (photo), Presses de l’Imprimerie de Montligeon, 1946. – Jean-Pierre et Jocelyne Husson, La Résistance dans la Marne, dvd-rom, AERI-Fondation de la Résistance et CRDP de Champagne-Ardenne, Reims, 2013. – Mémorial GenWeb. – État civil, Fère-Champenoise (actes de naissance et de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément