NICOLAS André

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 27 mai 1891 à Ardes-sur-Couze (Ardes, Puy-de-Dôme), mort le 16 août 1944 à Épernay (Marne) ; victime civile (?).

L’acte de décès numéro 248, dressé le 16 août 1944 à l’état civil d’Épernay sur déclaration de Lucien Frossard, secrétaire de police dans cette ville, déclare qu’André Nicolas est décédé ce même jour « vers sept heures dans le train S.F. 26 Paris-Allemagne ».

Son nom figure sur la liste des fusillés ou exécutés par Vichy ou la Milice, établie en octobre 1944 à la demande du ministère de l’Intérieur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240247, notice NICOLAS André par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 1er mai 2021, dernière modification le 1er mai 2021.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

SOURCES : Arch. Dép. Marne, M 4774, Fusillés ou exécutés par Vichy ou la Milice. – État civil, Épernay (acte de décès). — Absent du site Mémoire des hommes. — Absent du site Filae.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément