Inconnu sénégalais 2, Laignes 17 juin 1940

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né en 1905, lieu de naissance inconnu, exécuté sommairement par pendaison le 17 juin 1940 à Laignes (Côte-d’Or) ; militaire ; caporal des troupes coloniales.

Le 17 juin 1940, la bataille de France était en passe de se terminer. Il y eut de violents combats dans la région de Châtillon-sur-Seine où les troupes françaises opposèrent une forte résistance. Des civils qui fuyaient devant l’armée allemande sur les routes de l’exode se trouvèrent pris au piège au milieu des combats et beaucoup furent tués. À Laignes commune située à l’ouest de Châtillon-sur-Seine ces combats firent 39 morts dont 9 civils. Des militaires trouvèrent la mort au combat et des centaines d’autres furent faits prisonniers. Parmi ces prisonniers, il y avait des tirailleurs sénégalais, ainsi que l’on nommait les régiments en provenance d’Afrique. Ces soldats étaient considérés comme des sous-hommes par les troupes allemandes qui souvent les massacraient. À Laignes au moins quatre d’entre eux furent exécutés pour cette simple raison par pendaison dans une grange, route de Tonnerre, près de l’ancienne boulangerie Gallimard, à Laignes. L’ennemi leur retira leurs livrets militaires et tout ce qui aurait permis de les identifier.
Les responsables de ce massacre pourraient être des unités de la SS-Verfügungstruppe ou SS-VT qui tenait le 17 juin 1940, une ligne Coulmier-le-Sec/Châtillon-sur-Seine/Mussy-sur-Seine en Côte-d’Or.
L’inconnu sénégalais porte le n° 25 dans le recensement effectué par Jean-Michel Mars en septembre 2018. Sa description est la suivante : « Bague genre cellulaire, bouton Infanterie de Marine, galons de caporal, porte-feuilles initiales LC, souliers 43, dentition complète, cheveux noirs crépus ».
Il fut d’abord inhumé au cimetière communal de Laignes puis dans la tombe 8 du cimetière militaire la Vraiville, à Laignes (Côte-d’Or). Il fut exhumé le 12 mai 1964 et réinhumé à la Nécropole nationale de la Doua, à Villeurbanne (Rhône).
Lors du transfert à La Doua la plaque d’identification portait SRI Soudan
1935/16901
Sa mémoire est rappelée par la mention de "Quatre soldats sénégalais inconnus" sur la plaque commémorative des victimes du 17 juin 1940 apposée sur le mur du cimetière et portant l’inscription : « Laignes se souvient et n’oublie pas » - « À la mémoire des 39 victimes civiles et militaires tuées lors de la bataille de France du 17 juin 1940 ». Cette plaque a été inaugurée le 17 juin 2020.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240251, notice Inconnu sénégalais 2, Laignes 17 juin 1940 par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 27 avril 2021, dernière modification le 28 avril 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Journal Le Châtillonnais et l’Auxois du 14 septembre 2020 « Un Carré militaire et une plaque au cimetière de Laignes ». — LAIGNES - 17 JUIN 1940 Hommage aux 39 Morts pour la France, Recensement réalisé par Jean Michel Mars en septembre 2018.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément