PONCHE Maurice, Ferdinand, Aimé

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 18 avril 1922 à Aÿ (Aÿ-Champagne, Marne), mortellement blessé le 19 octobre 1943 à Thollon-les-Mémises (Haute-Savoie) ; ouvrier agricole ; réfractaire au STO.

Maurice Ponche était le fils de Ferdinand Lucien Ponche et de Berthe Angèle Comménil. Orphelin très jeune, il a été adopté comme pupille de la Nation. Célibataire, il était domicilié à Saint-Saturnin (Marne), où il exerçait la profession d’ouvrier agricole.

Réfractaire au Service du travail obligatoire (STO), il se réfugia à Thollon-les-Mémises en Haute-Savoie où se cachaient plusieurs autres jeunes réfractaires.
Le 19 octobre 1943, tôt le matin, des gendarmes de Thonon-les-Bains montèrent à Thollon pour les appréhender. Il y eut des échanges de coups de feu, les réfractaires étant, selon le rapport de gendarmerie, armés de fusils Mauser. Six réfractaires furent arrêtés dont Maurice Ponche, grièvement blessé. Sommairement soigné sur place, il a été emmené à l’Hôtel-Dieu de Thonon-les-Bains où son décès a été constaté.

L’acte de décès numéro 182 dressé le 19 octobre 1943 à l’état civil de Thonon-les-Bains déclare que Maurice Ponche est décédé le 19 octobre 1943 à treize heures quarante-cinq, 10 rue de l’Hôtel-Dieu ».

Dans la Marne, le nom de Maurice Ponche figure sur le monument aux morts de Saint-Saturnin comme victime civile et celui d’Aÿ-Champagne comme résistant. Il est aussi inscrit sur la liste des « Tués au combat » du monument aux martyrs de la Résistance élevé à Épernay.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240262, notice PONCHE Maurice, Ferdinand, Aimé par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 30 avril 2021, dernière modification le 30 avril 2021.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur le monument aux morts d'Aÿ-Champagne
Sur le monument aux morts d’Aÿ-Champagne
Sur le monument aux martyrs de la Résistance</br> à Épernay
Sur le monument aux martyrs de la Résistance
à Épernay
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : Michel Germain, Histoire de la Milice et des forces du maintien de l’ordre en Haute-Savoie 1940-1945, La Fontaine de Siloé, 2000, p.100. – Arch. Mun. Épernay, MI 199, correspondance des maires pour l’établissement des listes de noms à inscrire sur le monument aux martyrs de la résistance d’Épernay. – Mémorial GenWeb. – État civil Thonon-les-Bains (acte de décès).

Version imprimable Signaler un complément