PITANCE Jacques alias Rex dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 19 mai 1926 à Paris (ex Seine, XIV° arr.), mort au combat le 29 juillet 1944 à Brommat (Aveyron) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur.

Selon l’Amicale de la Résistance de la Région de Brioude, Jacques Pitance était probablement domicilié à Sainte-Florine au moment de la guerre.
Il rejoignit la Résistance à une date qu’on ignore.
Membre des FFI, 44ème Compagnie, Il a trouvé la mort lors d’un accrochage entre un détachement allemand et une voiture du maquis. Un autre résistant de la Région Auvergne fut tué à ses côtés, Jean Bayard qui parti de Clermont-Ferrand a servi dans la 7éme Compagnie du Mont-Mouchet du 26 mai au 21 juin 1944 puis au sein de la 44éme Compagnie du Cantal du 22 juin au 29 juillet 1944. Il est possible que Jacques Pitance ait suivi le même parcours au maquis.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Son nom figure sur le monument aux Morts à Sainte-Florine et sur la stèle commémorative du 29 juillet 1944 à Brommat.

Il n’y a pas d’acte de décès à son nom à la mairie de Brommat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240297, notice PITANCE Jacques alias Rex dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 2 mai 2021, dernière modification le 5 mai 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 134855, dossier victime de guerre pour Jacques Pitance (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 480445, dossier résistant pour Jacques Pitance (nc). — Amicale de la Résistance de la Région de Brioude, Martyrologe des tués de l’arrondissement de Brioude, 40 p. (transmis par mail le 2 mai 2021 par Daniel Rigal). — Mémorialgenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément