MICHEL Albert, alias Kiki dans la résistance

Par Bruno Peyron

Né le 28 novembre 1917 à Paris (ex Seine), X° arr., exécuté sommairement par la Résistance le 28 juillet 1944 à La Chapelle-en-Lafaye (Loire) ; mécanicien ; résistant au sein de l’Armée secrète (AS).

Fils d’Albert Eugène Michel et d’Agathe Zagala, Albert Michel était mécanicien, marié à Yvonne Porte le 18 juin 1941 à Bas-en-Basset (Haute-Loire). C’est dans cette commune qu’il habitait durant la guerre, tout comme ses parents retraités. Il rejoignit la Résistance à une date qu’on ignore sous le nom de Kiki. Sa formation, Bir-Hakeim, fut formée initialement en Haute-Loire mais il dépendit ensuite de l’Armée secrète de la Loire. Il était en charge du ravitaillement. C’est dans le cadre de ses fonctions qu’il aurait commis des pillages chez les paysans et les bureaux de tabac. On lui reprocha aussi d’avoir voulu faire exécuter plusieurs personnes, notamment des gendarmes.
Il a été arrêté le 28 juillet 1944 par le Groupe mobile d’opération "18 juin" ou Bir-Hakeim et été reconnu coupable par le maquis avec son camarade Marius Jacob. Ils furent exécutés le jour même dans les bois de La Chapelle-en-Lafaye (Loire) par le groupe Armée secrète (AS) Marey ou le groupe Bir-Hakeim.
Il a été inhumé dans le près de Pélardy puis au cimetière de La Chapelle-en-Lafaye.

C’est un jugement du tribunal civil de Montbrison qui a établi que l’inconnu retrouvé le 7 décembre 1944 à La Chapelle-Lafaye était Albert Michel.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240334, notice MICHEL Albert, alias Kiki dans la résistance par Bruno Peyron, version mise en ligne le 27 novembre 2021, dernière modification le 14 février 2022.

Par Bruno Peyron

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 378335, dossier victime civile pour Albert Michel (nc). — Fiche individuelle d’exécution sommaire rédigée par Bruno Peyron. — Témoignages oraux reçus par Bruno Peyron auprès d’anciens du maquis 18 juin. — René Gentgen, Résistance Loire, éd. Esperluette, 1993. — État civil La Chapelle-en-Lafaye (Loire).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable