RAVON Guy, Eugène, Philippe

Par Michel Thébault

Né le 17 novembre 1925 à La Roche-sur-Yon (Vendée), mort en action le 24 août 1944 à La Roche-sur-Yon (Vendée) ; résistant FTPF.

Guy Ravon était le fils de Philippe, Henri, Victor employé des Chemins de fer de l’État à La Roche-sur-Yon et de Louise, Hélène, Eugénie Morilleau. Son père appelé pour le service militaire en octobre 1913 au 6e Régiment du génie d’Angers, fit dans la continuité la première guerre mondiale, démobilisé en février 1919. Il s’était marié le 7 février 1917 à La Roche-sur-Yon avec Louise, Hélène, Eugénie Morilleau. Philippe Ravon entré en février 1919 à Nantes aux Chemins de fer de l’État, fut affecté à un emploi d’homme d’équipe à La Roche-sur-Yon. Guy né en 1925 fut l’un des enfants (au moins 9) de cette nombreuse famille, domiciliée en 1936 rue du Commandant Guilbaud.
Guy Ravon s’engagea à 18 ans dans la Résistance, rejoignant les FTPF (2ème groupe de Vendée).

Dans la deuxième quinzaine du mois d’août 1944, alors que la retraite des troupes allemandes débutait, il y avait encore 2 500 Allemands à La Roche-sur-Yon. Mais après avoir évacué une première fois le quartier Saint-Joseph siège de la Feldkommandantur, ils revinrent le 24 août pour détruire des infrastructures et ouvrages d’intérêt militaire avant de se replier vers les poches de La Rochelle ou de Saint-Nazaire. Toute la journée, les explosions se succédèrent, les débris tombant sur la ville. Seuls les châteaux d’eau furent sauvés grâce à l’intervention du maire, M. Léon Tapon. Guy Ravon fut tué après leur départ, par l’explosion d’une grenade lors d’une fouille dans des bâtiments occupés auparavant par l’armée allemande, sans que les sources permettent de déterminer s’il s’agissait d’un engin piégé ou d’un fait accidentel.

Il obtint la mention mort pour la France et fut homologué FFI. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de La Roche-sur-Yon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240336, notice RAVON Guy, Eugène, Philippe par Michel Thébault, version mise en ligne le 4 mai 2021, dernière modification le 4 mai 2021.

Par Michel Thébault

SOURCES : Arch. Dép. Vendée (état civil, registre matricule, recensements) — SHD Vincennes GR 16 P 501311 et SHD Caen AC 21 P 140697 (nc) — ONAC Vendée La Roche-sur-Yon, de l’Occupation à la Libération, sur les traces du souvenir — Archives collectives des Forces françaises de l’intérieur (site Mémoire des Hommes) FTPF 2ème groupe Vendée GR 19 P 85/9 — — Mémoire des Hommes — Mémorial genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément