AGNUS Auguste, André

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 6 juin 1906 à Bains-les-Bains (Vosges), mort en action le 7 septembre 1944 à Grandrupt-de-Bains (Vosges) ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Auguste Agnus pour lequel nous avons peu d’informations entra dans la résistance aux Forces françaises de l’intérieur (FFI) dans le maquis de Grandrupt.
Le 7 septembre 1944, les Allemands effectuèrent une violente attaque contre attaquèrent le maquis. Auguste Agnus fut tué au cours du combat. Le capitaine Arnould qui avait pris le commandement après l’arrestation du capitaine Rozot et de son adjoint quatre jours plus tôt ordonna le repli. Les Allemands incitèrent les FFI à se rendre sous peine de représailles contre la population. Les maquisards qui n’avaient pu s’enfuirent déposèrent les armes et 216 maquisards d’entre eux furent faits prisonniers et emmenés en déportation.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur le Mausolée régional de la Libération, à Ambiévillers (Haute-Saône), sur le monument commémoratif 1939-1945, à Grandrupt-de-Bains et le monument aux morts de Bains-les-Bains, à la La Vôge-les-Bains (commune nouvelle).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240347, notice AGNUS Auguste, André par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 5 mai 2021, dernière modification le 5 mai 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : dossiers SHD GR 3915 et AC 21 P 2561 (non consultés).— Overblog LES VOIVRES 88240Maquis de Grandrupt de Bains : une histoire d’hommes 2 août 2015.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément