OUDIT Jean

Par Philippe Pauchet

Né le 23 mars 1917 à Airaines (Somme), disparu après arrestation par la police allemande en août 1944 ; mécanicien.

Jean Oudit demeurait à Prouzel (département de la Somme). Il était mécanicien à la scierie Bruneau.
Le 1er juin 1944, il rejoignit la 4ème compagnie FTPF et prit part à plusieurs sabotages de voies de communication : le 22 juin un train déraille à Fontaine-Bonneleau, le 15 juillet la voie ferrée Amiens-Rouen est mise hors d’usage, le 17 juillet les lignes sont coupées à Saleux.
Jean Oudit fut arrêté par la Gestapo le 25 juillet 1944. Son corps n’a jamais été retrouvé. Jean Oudit était titulaire de la carte de combattant volontaire de la Résistance à titre posthume.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240348, notice OUDIT Jean par Philippe Pauchet, version mise en ligne le 4 mai 2021, dernière modification le 4 mai 2021.

Par Philippe Pauchet

SOURCES : SHD, Vincennes, 16P452630 ; — Arch. Dép. Somme, 79W131/2466.

Version imprimable Signaler un complément