COIGNAUD Auguste [COIGNAUD François, Xavier, Auguste]

Par Yves Le Maner

Né le 11 février 1900 à Saint-Hilaire-de-Chaléons (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique), mort en déportation à Mauthausen (Autriche) le 5 janvier 1943 ; cheminot ; militant communiste du Pas-de-Calais.

Coigneau était facteur du matériel à la Compagnie des Chemins de fer du Nord au dépôt de Lens (Pas-de-Calais). Militant du Parti communiste, il occupait, au début des années trente, le poste de secrétaire de la cellule de la fosse n° 4 des mines de Lens (voir Léon Cheneau*). Très actif, Coignaud devint, en 1939, trésorier de la Région communiste du Pas-de-Calais dont le siège était à Lens (voir Auguste Lecoeur*). Il était chargé en particulier de la gestion de l’organe de presse de cette Région, L’Enchaîné du Pas-de-Calais, imprimé à Vendin-le-Vieil, qui tirait alors à 17 500 exemplaires. Arrêté pendant l’Occupation, Auguste Coignaud mourut en déportation.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article2404, notice COIGNAUD Auguste [COIGNAUD François, Xavier, Auguste] par Yves Le Maner, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2008.

Par Yves Le Maner

SOURCES : Arch. Dép. Pas-de-Calais, M 5221 et M 5142. — État civil de Saint-Hilaire-de-Chaléons.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément