BRASSEUR Jean, Raymond

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 24 décembre 1913 à Levrézy (Ardennes), exécuté sommairement le 3 septembre 1944 à Levrézy ; cheminot ; résistant des Forces françaises combattantes (FFC) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Jean Brasseur entra le 23 novembre 1936 à la Compagnie des chemins de fer de l’Est. Il devint employé principal dans les bureaux du 6e arrondissement Exploitation à Charleville-Mézières (Ardennes). Il était marié et père de deux enfants. Il était domicilié route de Haulme, à Levrézy.
Il entra dans la Résistance à la 1re compagnie FTP des Ardennes le 25 août 1944. Les Allemands retraitaient en faisant sauter les ponts sur la Meuse afin de retarder l’avance alliée. Un seul pont était encore debout, celui qui reliait Bogny-sur-Meuse et Château-Regnault. Le 3 septembre 1944, la 1re compagnie était aux prises avec une colonne allemande qui tentait de passer en Belgique. Les résistants étaient au nombre de 40 et peu armés. Le combat fut inégal. Les Allemands ripostèrent violemment et prirent des otages parmi la population. Plusieurs maisons maisons furent incendiées dont celle de Jean Brasseur qui se précipita pour venir en aide à sa famille. Arrêté par les Allemands et trouvé porteur d’un vieux revolver, il fut immédiatement fusillé devant sa famille.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et le titre d’interné résistant attribué en 1955 et fut homologué au grade de sous-lieutenant des Forces françaises combattantes (FFC) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Il fut cité à l’ordre du corps d’armée le 14 juin 1945 en ces termes : « Agent d’un patriotisme ardent. Après avoir rendu les plus grands services à la cause de la Résistance, a tenu à aider à chasser l’ennemi en s’enrôlant dans un groupe de FFI. » avec attribution de la Croix de guerre avec étoiles de vermeil. II fut également cité à l’ordre de la SNCF le 14 septembre 1945 et obtint la Légion d’honneur à titre posthume le 30 décembre 1959.
Son nom figure sur le Mémorial de Berthaucourt et la plaque commémorative de la SNCF, à Charleville-Mézières (Ardennes).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240401, notice BRASSEUR Jean, Raymond par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 8 mai 2021, dernière modification le 8 mai 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Dossier SHD, Vincennes GR 16 P 88105 (nc). — Hervé Barthélemy et Cédric Neveu dans Cheminots victimes de la répression Mémorial 1940-1945, sous la direction de Thomas Fontaine, Perrin/SNCF, Paris 2017. — Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément