QUILLIOU Joseph

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 20 septembre 1921 à Le Croisty (Morbihan), mort en déportation le 29 avril 1945 à Lübeck (Allemagne), imprimeur, résistant.

Fils de Mathurin Quilliou et de Marie Louise Simon, Joseph Quilliou avait le certificat d’études primaires et devint imprimeur typographe à Pontivy.
Sous l’occupation, il travaillait pour l’imprimerie Anger à Pontivy. Il y fabriquait de fausses cartes d’identité.
En mars 1943, il s’engagea dans la résistance, en entrant dans le réseau Centurie puis le réseau Navarre. Il devint chef de la région Bretagne pour le mouvement OCMJ. Son frère Michel était également résistant.
Le 19 juin 1944, Joseph Quilliou a été arrêté sur la route de Pontivy vers st Marcel alors qu’il rejoignait le maquis de Bretagne. Il fut détenu à Guéméné (Morbihan), Pontivy et Compiègne. Il a été déporté le 15 juillet 1944 à Neuengamme. Déplacé à Hambourg puis à Lubeck, il est mort dans la baie de Lubeck sur le paquebot Athènes.
Joseph Quilliou avait épousé à Pontivy le 7 mai 1940 Juliette Le Gouge. Le couple eut deux enfants : Danielle (née en 1941) et Claudine (1942).
Une rue de Pontivy porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240411, notice QUILLIOU Joseph par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 8 mai 2021, dernière modification le 8 mai 2021.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : SHD GR 16 P 495774. - Paul Chauvet. La Résistance chez les fils de Gutenberg dans la Deuxième Guerre mondiale. Paris : à compte d’auteur, 1979, p. 241-242.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément