PIAUX Henri, Jean alias Henry-René dans la résistance

Par Bruno Peyron, Eric Panthou

Né le 23 janvier 1905 à Paris (ex Seine, IX° arr.), exécuté sommairement le 23 juillet 1944 par la Résistance à Noirétable (Loire) ; restaurateur ; résistant au sein de l’Armée secrète (AS).

Fils de Henri Piaux, employé de commerce puis restaurateur et cuisinier, et de Marie Piéton, Henri Piaux était restaurateur et habitait boulevard Vercingétorix à Courpière (Puy-de-Dôme). Ses parents s’étaient mariés le 10 juillet 1900 à Raimbeaucour (Nord).
Après avoir été restaurateur à Paris, il avait été gérant du "Tourist Hôtel" à Noirétable (Loire) depuis 1933, vendu en avril 1943. Il habitait Saint-Étienne (Loire) les mois suivants. Il avait été marié avec Madeleine Moutandraud dont il était divorcé depuis février 1943. Le couple avait eu un fils.
Résistant au sein de l’Armée secrète depuis une date qu’on ignore, il a été arrêté par la police du maquis le 23 juillet 1944 avant d’être exécuté le même jour à 18 heures au bois de l’Alizier, commune de Noirétable (Loire). L’unité responsable de cette exécution était le 4ème Corps franc d’Auvergne, relevant de l’Armée secrète (AS).
Son corps fut retrouvé le 27 novembre 1945.
Un membre du groupe, présent au moment de l’exécution, raconta aux gendarmes que Piaux, alias Henry-René dans la Résistance, avait été exécuté pour "malversations" envers ses camarades. Il fut tué sur ordre du capitaine Adrien Pommier alias Hoche.
Il fut formellement identifié par sa sœur, domiciliée à Lyon. Leurs parents étaient domiciliés à Paris dans le second arrondissement au lendemain de la guerre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240426, notice PIAUX Henri, Jean alias Henry-René dans la résistance par Bruno Peyron, Eric Panthou, version mise en ligne le 10 mai 2021, dernière modification le 10 mai 2021.

Par Bruno Peyron, Eric Panthou

SOURCES : Arch. dép. de la Loire : Rapport de gendarmerie n°374 du 27 novembre 1945. — Journal de Montbrison et du département de la Loire, 29 avril 1933, 24 avril 1943 et 3 juin 1944. — Généanet. — État civil Noirétable.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément