SALOMON Elie

Par Michel Aguettaz

Né le 26 février 1894 à Valmeinier (Savoie), abattu le 23 août 1944 à exécuté le 23 août 1944 à Saint-Michel-de-Maurienne (Savoie) ; contre-maitre ; victime civile.

Fils de Joseph Salomon et de Marie Excoffier, Élie Salomon était marié à Joséphine Brun-Cosme- Gazot ; le couple avait trois enfants. Il était contremaître à l’usine sidérurgique Métal-Temple à La Saussaz, commune de Saint-Michel-de-Maurienne (Savoie).
Les 22- 23 août 1944, une colonne allemande motorisée renforcée par un détachement de l’Afrika Corps faisant retraite vers l’Italie fut attaquée par un groupe de résistants FFI à Saint-Michel-de-Maurienne. Les convois furent ainsi bloqués dans la vallée alpine de la Maurienne. S’en suivirent des combats et des représailles sur la population .
Élie Salomon fut abattu le 23 août 1944 à 9h30 à l’usine Métal-Temple.

Il fut reconnu -Mort pour la France- le 15 février 1946.
Son nom est gravé sur le monument aux morts de Saint-Michel-de-Maurienne.

Ce massacre fit 25 victimes.

Voir Saint-Michel-de-Maurienne (Savoie) : 23 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240436, notice SALOMON Elie par Michel Aguettaz, version mise en ligne le 11 mai 2021, dernière modification le 11 mai 2021.

Par Michel Aguettaz

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, 3808 W 1306. — État civil, mairie de Saint-Michel-de-Maurienne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément