ESTIENNE Georges [ESTIENNE Marie, Éloi, Georges]

Par Jacques Girault

Né le 28 février 1889 à Vannes (Morbihan), mort le 17 mai 1960 à Volvic (Puy de Dôme) ; professeur ; militant syndicaliste de la FEN en Isère.

Fils de Charles Estienne, archiviste du département du Morbihan, et de Marie, Berthe Foucher, professeure à l’École normale d’institutrices de Vannes, Georges Estienne obtint le baccalauréat (sciences, philosophie) en 1906. Il réussit à différents certificats (zoologie en 1907, botanique en 1908, géologie en 1908, chimie générale en 1909, physiologie générale en 1910) de la licence de sciences naturelles puis obtint un diplôme d’études supérieures dans cette discipline, en 1910, à la faculté des sciences de Paris. Boursier d’agrégation à Toulouse, il réussit au concours de l’agrégation de sciences naturelles en 1913.

Il commença son service militaire dans un régiment d’infanterie en octobre 1913 et, maréchal des logis, resta sous les drapeaux à la déclaration de guerre. Il fut blessé sur le front de la Meuse en août 1914. Hospitalisé, il fut réformé en janvier 1916. Nommé professeur de sciences physiques et naturelles au lycée de Tulle (Corrèze) en mars 1916, il fut rappelé et versé dans les services auxiliaires en mars 1917 dans un régiment d’artillerie. Bénéficiant d’un sursis d’appel, il reprit son poste à Tulle en avril 1917, toujours considéré comme militaire.

Il se maria en septembre 1918. Le couple eut deux enfants.

Georges Estienne fut nommé au lycée Champollion à Grenoble (Isère) à rentrée d’octobre1919, et y effectua toute sa carrière jusqu’à sa retraite, en 1954. Passionné, il reconstitua le cabinet d’histoire naturelles dès 1923 et l’enrichit constamment avec des collections de spécimens. Ce dernier était considéré, par le ministère, comme un des meilleurs de France dès la fin des années 1920.

Militant du Syndicat national de l’enseignement secondaire après la guerre, il était au début des années 1950 le secrétaire de la section de l’Isère de la FEN.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24044, notice ESTIENNE Georges [ESTIENNE Marie, Éloi, Georges] par Jacques Girault, version mise en ligne le 31 décembre 2008, dernière modification le 5 août 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F/171780, 25632. — L’enseignement public. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément