SERTHELON Jean, Marie

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 9 janvier 1918 à Montceaux (Ain), mort pour la Libération le 24 août 1944 à Genouilleux (Ain) ; garde champêtre ; civil ou résistant ?

Stèle à Genouilleux (Crédit : Chabe01 - CC-By-SA)

Jean Marie Serthelon était le fils de Joseph, cultivateur et de Jeanne Marie Poncet. Il était marié avec Andrée Ruchti et domicilié à Genouilleux où il exerçait le métier de garde champêtre. Nous n’avons pas d’informations sur une possible appartenance à la Résistance.
Le 24 août 1944 à 13h30, il décéda "en service commandé" selon les termes de l’acte de décès. Trouvé possesseur d’un fusil, il avait été arrêté par les Allemands. Le maire M. Frèrejean fit confirmer, par un de leurs officiers, aux soldats qui gardaient Serthelon, que le port d’une arme est autorisé au garde champêtre. Celui-ci fut donc libéré. Un des Allemands lui demanda alors de lui indiquer le chemin conduisant à la ferme Finck à la Route Nationale 433. M. Serthelon acquiesça et partit avec l’Allemand. Mais ce dernier apercevant sur la route un groupe du Maquis se crut trahi et fit feu à bout portant sur le malheureux garde. Son cadavre fut découvert par M. Serthelon père, inquiet de ne pas voir revenir son fils.
L’acte de décès fut dressé le 26 août à Genouilleux sur la déclaration de son père Joseph Serthelon, âgé de 65 ans, cultivateur, domicilié à Genouilleux.
Il obtint la mention « Mort pour la France » portée sur l’acte de décès par décision du service de l’État civil en date du 31 juillet 1945.
La stèle érigée à à l’emplacement de sa mort, environ 1km après la sortie du village, au lieu-dit Le Moulin, à droite en bordure de la RD 933, porte la mention suivante : " À la mémoire de Jean-Marie Serthelon Mort pour la Libération de la France le 24 août 1944 à l’âge de 26 ans ". Wikimédia situe l’emplacement de la stèle sur la commune de Peyzieux-sur-Saône (Ain).
Son nom figure sur les deux monuments aux morts et la stèle ci-dessus, à Genouilleux (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240506, notice SERTHELON Jean, Marie par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 18 mai 2021, dernière modification le 2 juin 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

Stèle à Genouilleux (Crédit : Chabe01 - CC-By-SA)

SOURCES : Wikimédia.— Livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’occupation, p. 73 :Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).— Notes de Benoit Prieur.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément