MERCIER Kléber (dit Raspail au maquis)

Par Par Jean-Paul Nicolas

Né le 27 décembre 1921 à Le Neubourg (Eure), fusillé le 4 août 1944 à Épaignes (Eure) ; réfractaire au STO ; membre du maquis Surcouf.

Arrêté à la ferme avec trois autres membres du maquis Surcouf le matin du 4 août 1944 par un fort contingent de militaires allemands guidés par la police française de l’inspecteur Alie. Leur but : venir à bout du maquis Surcouf.
Interrogés sous la torture sur la localisation du chef de l’organisation Robert Leblanc, les maquisards ne parlèrent pas. Ils furent fusillés sur place par la troupe qui s’attaqua ensuite au groupe des Surcouf de Quillebeuf-sur-Seine : des combats meurtriers pour le maquis Surcouf eurent lieu à Bouquelon l’après-midi du 4 août 1944.
Fusillés avec Kléber Mercier : René Sortemboc et Jean Ribault et un inconnu .

Pour en savoir plus, voir à Lieux d’exécutions et de mémoire Épaignes (Eure) 4 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240579, notice MERCIER Kléber (dit Raspail au maquis) par Par Jean-Paul Nicolas, version mise en ligne le 25 mai 2021, dernière modification le 26 mai 2021.

Par Par Jean-Paul Nicolas

SOURCES : Hommage aux fusillés et aux massacrés de la Résistance en Seine-Maritime. 1940-1944 , Édité par l’Association Départementale des familles de fusillés de la Résistance de Seine-Maritime, 1992. — MémorialGenweb : voir à Eure, Pont-Audemer, maquis Surcouf.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément