AUVRET Élie, François, Joseph

Par Philippe Pauchet

Né le 2 mars 1896 à Sévignac (Côtes d’Armor), mort en action le 4 septembre 1944 à Templeux-le-Guérard (Somme) ; résistant membre du BOA.

Élie Auvret était ébéniste à Roisel (Somme) où il habitait. Membre du BOA (réseau Action A), il faisait partie de l’équipe chargée de réceptionner les parachutages dans le secteur de Roisel. Il fut tué le 4 septembre 1944 lors de l’attaque d’une ferme à Templeux-le-Guérard où s’était réfugiée une section de SS.
Cité à l’ordre de l’armée, Elie Auvret reçut, à titre posthume la croix de guerre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240582, notice AUVRET Élie, François, Joseph par Philippe Pauchet, version mise en ligne le 25 mai 2021, dernière modification le 25 mai 2021.

Par Philippe Pauchet

SOURCES  : Daniel Pillon et Catherine Roussel, La Résistance dans la Somme, DVD Rom. Fondation de la Résistance, 2018. — SHD, Vincennes, GR 16 P 24132.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément