DANIELOU Marius

Par Claude Pennetier

Né le 22 septembre 1910 à Brest (Finistère), disparu le 15 août 1944 à Dreux (Eure-et-Loire).

Fils de Joseph, Marie Danielou (1876-1919) et de Marie-Joséeph Le Corre (1885-1939), Maruis Danielou vivait à Tréon avant-guerre avec sa mère, veuve, et [Paul Moreau-240592] qui fut arrêté le 1er mai 1943 par la police allemande pour propagande communiste et qui mourut à Dora.
À la Libération de Dreux, les Allemands demandèrent au maire des voitures. Marius Danielou fut réquisitionné pour conduire l’une d’elle. Au retour il essuya de la part des Allemands une rafale de mitrailleuse et il eut la poitrine trouée. Il tomba à terre mais on ne le retrouva pas.
Son nom figure sur le monument aux morts de Tréon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240593, notice DANIELOU Marius par Claude Pennetier, version mise en ligne le 26 mai 2021, dernière modification le 26 mai 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Le populaire d’Eure-et-Loir. — Notes de Sylvie Ruellan . — Geneanet. — Absent de Mémoire des hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément