VERDURE Marcel, Théophile, Jean

Par André Delestre

Né le 11 février 1922 à Sainte-Austreberthe (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; mort le 18 mai 2012 à Royan (Charente-Maritime) ; résistant FTP, groupe Lorraine ; maquis de Barneville-sur-Seine (Eure), le 24 août 1943.

Célibataire, il habita avec sa mère à Bellencombres (Seine-Inférieure, Seine-Maritime).
Il intégra les rangs des FTP et le groupe Lorraine en avril 1943 sous le pseudo Adrien. Il participa à, au moins onze faits d’armes entre le 30 avril et le 14 août 1943. En fuite à partir du 24 août 1943 au moment de la prise de la grotte de Barneville-sur-Seine (Eure), il rejoignit le maquis Surcouf dans l’Eure. La fiche de police le décrivit précisément : 1 m 65, cheveux et sourcils châtain, front fuyant, yeux gris bleu, nez sinueux, visage osseux, corpulence assez forte.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240600, notice VERDURE Marcel, Théophile, Jean par André Delestre, version mise en ligne le 26 mai 2021, dernière modification le 26 mai 2021.

Par André Delestre

SOURCES : Archives départementales de Seine-Maritime : "1943, le maquis de Barneville" par Michel Croguennec aux Editions l’Echo des vagues.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément