DUBOELLE René, Germain dit André Duval

Par Andre Delestre

Né le 12 janvier 1922 à Aumale (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 23 février 1945 au camp de concentration de Dora (Allemagne) ; caviste ; communiste puis SFIO ; résistant FTP ; maquis de Barneville-sur-Seine (Eure), le 24 aout 1943.

René Duboelle fut adhérant à la cellule communiste d’Aumale (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) de 1936 à 1937, avant de rejoindre celle de la Section française de l’internationale ouvrière (SFIO) de 1938 à 1940. Il intégra la Résistance communiste en juin 1942 durant une quinzaine de jours avant d’abandonner. Relancé par ses camarades, il décida de réintégrer les rangs des Francs tireurs et partisans (FTP) en décembre 1942 en même temps que son ami d’enfance Marcel Aubruchet. Il se livra à la distribution de tracts, au bris de la devanture de l’office de placement allemand de Rouen le 24 décembre 1942, à l’assassinat de l’officier allemand Staedler à Rouen le 2 janvier 1943 ainsi qu’à l’incendie d’un dépôt de fourrage allemand à Harfleur.
En janvier 1943, il fut muté au Havre pour travailler avec Jean Hascoët et « Kleber ». Fin février, il donna une nouvelle fois sa démission de l’organisation FTP estimant que le salaire de 1500 francs, versé au titre de permanent chez les FTP, était insuffisant. Son responsable interrégional, Edmond Gaire, dut intervenir.
Plus tard, il tomba entre les mains de la police pour une affaire de droit commun. Interné à la prison de Neuchâtel-en-Bray, son rôle au sein de la résistance FTP fut découvert. Le 23 février 1945, déporté, il mourut au camp de concentration de Dora en Allemagne
Son nom figure sur le monument aux morts de la ville d’Aumale

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240601, notice DUBOELLE René, Germain dit André Duval par Andre Delestre, version mise en ligne le 26 mai 2021, dernière modification le 26 mai 2021.

Par Andre Delestre

SOURCES : Archives départementales de Seine-Maritime ; "1943, le maquis de Barneville" par Michel Croguennec aux Editions l’Echo des vagues. — Claude Favre, notice Duboelle Germain, Le livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora, Cherche midi, 2020. — SHD, AVCC, 21 P 445265.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément