FAIVRE Camille

Par Claude Pennetier

Né le 1er avril 1897 à Valdoie (Territoire de Belfort) ; résistant communiste et du Front national de Belfort ; déporté.

Militant communiste, responsable à l’organisation du Front national de Belfort et du Dobs, Camille Faivre fut arrêté et déporté à Buchenwald par le convoi par le convoi n° 1289. Sur le 60 hommes de ce convoi, 35, dont Camille Faivre, survécurent. Arrivé à Buchenwald le 6 octobre 1944, il eut le numéro 69.324. Il fut libéra de Leitmeritz le 23 avril 1945.
Revenu à Belfort, il reprit son militantisme et participa à l’Amicale de déportés résistants patriotes de Buchenwald-Dora. On le vit, en habit de déporté, distribuer des tracts devant l’Alsthom, contre le réarmement allemand.
Il fut homologué lieutenant RIF (Résistnace intérieure française).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240646, notice FAIVRE Camille par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 mai 2021, dernière modification le 30 mai 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Témoignages pour ne pas oublier 1940-1945. Des communistes dans la Résistance, 1966, Brochure réalisée par la Fédération du Parti communiste du Territoire de Belfort. — SHD, Vincennes, 16 P 214887. — SHD, AVCC, Caen, 21 P 643176.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément