REY Gilbert, Hippolyte

Par Jean-Luc Marquer

Né le 18 décembre 1925 à Pont-en-Royans (Isère), mort au combat le 23 juillet 1944 à Gresse (aujourd’hui Gresse-en-Vercors, Isère) ; agriculteur ; résistant de l’Armée secrète, homologué Forces françaises de l’Intérieur

Gilbert, Hippolyte Rey était le fils de Jean, Auguste et de Louise, Juliette Guillet.
Célibataire, il habitait à Châtelus (Isère), et était agriculteur, comme son père.
Il s’engagea dans la Résistance et gagna le maquis du Vercors, secteur 8 de l’AS-Isère, avec la section de pionniers de Pont-en-Royans (Isère), répondant à l’appel à la mobilisation du 9 juin 1944.
Il fut tué lors des combats qui se déroulèrent le 23 juillet 1944 sur les flancs du Grand-Veymont, point culminant du massif du Vercors, situé sur la commune de Gresse (aujourd’hui Gresse-en-Vercors, Isère).
Il obtint la mention "Mort pour la France" et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Son nom figure sur le monument aux morts de Châtelus (Isère), sur une stèle érigée au Pas de Berrièves, commune de Gresse-en-Vercors en mémoire de 7 combattants de Pont-en-Royans tués le 23 juillet 1944 et sur une stèle commémorative érigée à proximité de la station de ski de Gresse-en-Vercors.


Voir : Gresse


Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240651, notice REY Gilbert, Hippolyte par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 1er juin 2021, dernière modification le 1er juin 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 19 P 38/16 ; GR 16 P 507479 ( à consulter) — AVCC Caen, AC 21 P 139405 (à consulter) — Mémoire des hommes — Mémorial GenWeb — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément