LOPEZ del MORAL Francisco. Pseudonyme : Moreno

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 14 février 1911 à Villacanas (Espagne), imprimeur, républicain espagnol, résistant.

Francisco Lopez del Moral était imprimeur.
Lopez del Moral avait fait partie de l’armée républicaine espagnole.
Réfugié en France, il a travaillé pour Latécoère à Toulouse en juin et juillet 1940.
En octobre 1940, il fut intégré aux groupes de travailleurs étrangers. Il y organisa la résistance, en particulier pour empêcher le départ de travailleurs vers l’Allemagne. Découvert, il fut condamné à deux ans de prison par le tribunal de Toulouse en juin 1941. Il fut détenu à la prison Saint-Michel de Toulouse du 28 avril au 7 septembre 1941. Lopez del Moral fut incarcéré à Eysses, puis déplacé le 28 avril 1943 au camp du Vernet, et en mai 1944 à l’île d’Aurigny. Après le débarquement, il fut transféré vers l’Est. Il réussit à s’évader avec une vingtaine de camarades le 25 juin 1944. Il rejoignit le maquis FFI en Seine-et-Oise.
Lopez del Moral s’engagea dans le 101e bataillon FFI « Guérilleros espagnoles » 5e bataillon de sécurité, de septembre 1944 à mars 1945.
Après-guerre, il habitait à Colomiers (Haute-Garonne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240714, notice LOPEZ del MORAL Francisco. Pseudonyme : Moreno par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 2 juin 2021, dernière modification le 2 juin 2021.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCE : SHD GR 16 P 376515.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément