GRANERA Henri [CGT Dictionnaire Algérie]

Par Louis Botella

Surveillant principal au chemin de fer ; syndicaliste CGT du Constantinois (Algérie).

Lors de l’assemblée générale du 21 décembre 1945, Henri Granera fut élu ou réélu archiviste et membre du bureau des cheminots de Biskra. En mai 1946, il fut signalé comme étant membre de la commission technique du service électrique au sein de ce syndicat.

Surveillant principal au service électrique à Biskra, Henri Granera figura, en septembre et en octobre 1946, sur les listes de candidats présentés par la CGT lors de l’élection des délégués auprès, respectivement, du chef de l’arrondissement de Constantine et du chef du service de la Voie des chemins de fer en Algérie.

Eut-il un lien de parenté avec Henri Granera père ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240748, notice GRANERA Henri [CGT Dictionnaire Algérie] par Louis Botella, version mise en ligne le 4 juin 2021, dernière modification le 4 juin 2021.

Par Louis Botella

SOURCE : Le Cheminot Algérien, organe officiel de l’Union d’Algérie [CGTU puis CGT], mai 1946, septembre, octobre 1946 (BNF Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément