ROUSSET René

Par Michel Gorand

Né le 11 septembre 1933 à Orville (Indre), mortellement blessé à Dun-le-Poëlier (Indre) le 11 juin 1944, mort le même jour à l’hôpital de Vierzon (Cher).

Fils de Henri Rousset et de Marcelle Le-Crohennec son épouse, domiciliés à Anjouin (Indre), René Rousset, âgé de 10 ans et 9 mois, fut blessé mortellement à Dun-le-Poëlier le 11 juin 1944, jour de l’attaque des maquis de la région par les soldats allemands.
René Rousset fut transporté à l’hôpital de Vierzon où il mourut le soir même à 20 heures. Son décès fut déclaré le 12 juin 1944 par Zoé Piétu, directeur économe de l’hôpital de Vierzon.
René Rousset fut reconnu Mort pour la France. Son nom figure sur la stèle érigée en 1996 sur la place de Dun-le-Poëlier avec la mention « victime civile » et sur la plaque commémorative de l’église Saint Martin à Anjouin, avec la mention « fusillé par les Allemands ».



Dun-le-Poëlier (Indre), 11 juin -5 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240766, notice ROUSSET René par Michel Gorand, version mise en ligne le 4 juin 2021, dernière modification le 11 novembre 2021.

Par Michel Gorand

SOURCES : n° 8 du registre des décès d’Anjouin. — DAVCC, SHD Caen, AC 21 P 395427 . — Site Internet Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément